Lycée Don Bosco


Le Lycée Professionnel Don BOSCO Lyon, lycée privé sous contrat, propose des formations spécialisées dans les services à la personne, notamment deux bacs professionnels : l’un formant aux métiers du soin, le Bac « Accompagnement Soin et Services à la Personne », l’autre formant aux métiers de l’animation spécialisé autour du public âgé et du public enfants Bac « Animation Enfants Personnes âgées » (AEPA). 

Le Bac AEPA a pour mission de former des jeunes capables d’accompagner et encadrer un public fragile (âgé notamment). Ces jeunes se destinent à des carrières sociales et médico-sociales, au cours desquelles ils doivent faire preuves de qualités d’écoute et d’empathie, de compréhension des besoins du public. Alors qu’ils ont pour la plupart encore peu d’expérience, le challenge est de permettre aux jeunes d’acquérir les qualités d’un bon accompagnant.  C’est au cours de leurs stages, et grâce aux propositions pratiques des enseignants que les jeunes peuvent faire l’acquisition des postures professionnelles favorables à leur futur métier.

Le projet imaginé par la FOL 69 et les enseignants du lycée Don Bosco, propose de transmettre aux élèves de Bac AEPA au lycée Don Bosco, certaines bases techniques de la danse contemporaine en lien avec leur futur métier, de renforcer leurs compétences corporelles et de les sensibiliser à la kinesthésie du corps en mouvement. 

En travaillant avec un danseur et chorégraphe professionnel, il est question d’aborder les questions relatives à la perception du (des) corps en s’initiant à la notion de langage corporel. 

Ainsi ils peuvent mettre en application les compétences acquises lors de leurs rencontres avec l’artiste auprès des personnes qu’ils rencontreront durant leurs parcours professionnels. 

L’artiste associée au projet est Marcelo Sepulveda ; artiste, danseur, interprète et pédagogue dans le monde de la danse contemporaine, il a collaboré à de nombreux projets et créations artistiques au sein de différentes compagnies et notamment celle de Maguy Marin. Son parcours professionnel lui a permis d’acquérir une expérience technique et artistique qui s’inscrit dans une recherche permanente sur le corps et le mouvement.

Le projet commence en novembre 2021 et s’achèvera au printemps 2022. Il bénéficie du soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du programme Passeurs de Culture.